lundi 11 février 2013

Montblanc : Quand la plume atteint des sommets



Rendez-vous compte. C’est avec des stylos Montblanc que les plus grands de ce monde ont apposé leurs signatures sur des traités ou signé des milliers d’autographes. A l’image de John F. Kennedy qui, en 1963, offrit son stylo plume Meisterstück au Chancelier allemand Adenauer. 
Quel coup de pub !

Ainsi, la marque à l’étoile a côtoyé, mais s’est aussi inspirée de ces stars, pour imaginer et concevoir des instruments d’écriture d’une finesse remarquable. En 2011, Montblanc a épousé le style et l’élégance de la Princesse Grace de Monaco, pour le plus grand plaisir des admirateurs de son Altesse Sérénissime. Les ateliers Montblanc ont recréé le raffinement et la délicatesse caractéristiques de l’illustre Grace Kelly, dans une collection élégante alliant pièces de joaillerie et instruments d’écriture. Les matériaux précieux qui ornent la plume de la princesse monégasque, évoquent à la fois son histoire prestigieuse ainsi que cette aura si mystérieuse qui fascinait les cinéphiles. Le somptueux stylo arbore un corps en résine précieuse pourpre royal accompagné de ses attributs dorés à l’or champagne. Enfin, une topaze rose taillée en pétale sublime l’agrafe de la plume, tel un diadème qui vient couronner ce fabuleux joyau.


Autre étoile, mais de la musique cette fois. Le plus hippie des Beatles a lui aussi eu l’insigne honneur d’avoir sa propre collection Montblanc. Si John Lennon avait du «imaginer» une plume à son effigie, peut-être l’aurait-il entrevue comme celle-ci. L’édition limitée Montblanc à l’image du célèbre chanteur britannique, reflète à la perfection sa personnalité emblématique et une sensibilité musicale si caractéristique. Montblanc matérialise cette carrière qui vaut de l’or  avec une plume issue de ce même métal précieux. Fabriqué à la main,  ce petit bijou de 18 carats orne à merveille un corps en résine noire, évoquant intelligemment la matière des disques vinyles. Son agrafe, inspirée de la guitare de John Lennon, vient ponctuer ce chef d’œuvre de poche, y apportant magistralement ses dernières notes de subtilité et de quintessence.

Montblanc a également mis un point d’honneur à concrétiser ce que lui inspirait le génie d’Albert Einstein ou encore la beauté intemporelle des actrices Ingrid Bergman et Marlène Dietrich. Des icônes de l’intelligence et du raffinement qui véhiculent un sentiment d’excellence, devenu l’image de marque de l’entreprise. Cette recherche de la perfection séduit, si bien que l’étoile blanche culmine aujourd’hui, 4807 mètres au-dessus de ses concurrents. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire